L'Agriculteur Charentais 16 janvier 2014 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Economie - Suntory va détenir Courvoisier en plus de Royer

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le japonais Suntory Holdings, groupe dont fait partie le cognac Royer à Jarnac, va devenir le numéro 3 mondial des spiritueux grâce au rachat pour 16 milliards de dollars de l'américain Beam, lui-même propriétaire des cognacs Courvoisier (siège social à Jarnac également). La société issue de cette opération de rachat mise sur des ventes annuelles de 4,3 milliards de dollars, ce qui devrait la placer juste derrière le britannique Diageo et le français Pernod-Ricard. Une annonce bien accueillie par la bourse, qui a affiché dès lundi après-midi des cours à la hausse pour des groupes tels que : Pernod Ricard, Diageo, Rémy Cointreau ou Belvédère.Ce rachat signifie pourtant un changement de cap pour Suntory, un groupe qui réalisait jusqu'à présent l'essentiel de son activité (53%) dans l'alimentation et les boissons non alcoolisées au travers notamment des emblématiques marques Orangina et Schweppes.Mais la croissance du marché des vins et des spiritueux attise les appétits, même si la lutte anti-corruption en Chine qui fait reculer là-bas les achats de spiritueux de luxe.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui