L'Agriculteur Charentais 16 mai 2013 à 11h39 | Par l'Agriculteur Charentais

Ecophyto - Les fermes du réseau Dephy ouvrent leurs portes

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans le cadre du plan Ecophyto, le ministère lance en collaboration avec ses partenaires régionaux une opération «Portes Ouvertes Dephy» du 13 mai au 28 juin. En 2009, un premier réseau de 180 exploitations agricoles a été mis en place et baptisé Dephy. Actuel-lement, le projet concerne près de 200 exploitations, dont 126 en Poitou-Charentes, organisées en 15 réseaux. Pour encourager les agriculteurs dans une démarche de réduction de leurs recours aux pesticides en s’appuyant sur le support du réseau Dephy, le minisière de l’agriculture souhaite ouvrir les portes de ces exploitations. En Poitou- Charentes, différentes manifestations sont d’ores et déjà programmées. Le 23 mai, de 9h30 à 15h30, c’est le réseau Dephy Ferme COREA (Union 3A), dans la filière grandes cultures  (SCEA des feuillages , la popinière à  Blanzay (86) qui fera découvrir le groupe de ferme, solutions pour agir contre les pollutions diffuses et ponctuelles. Le 28 mai 2013 après-midi, c’est dans les Deux-Sèvres qu’une visite sera possible, dans une exploitation d’Echiré, pour les filières grandes cultures et polyculture-élevage. Enfin, le 11 juin, (9h00–17h00) journée technique Dephy (filières grandes cultures et polyculture-élevage) sera déroulera au Lycée agricole de Venours (86). Plusieurs agriculteurs viendront témoigner de leurs expériences. Trois exemples de leviers agronomiques pour limiter l’usage des produits phytosanitaires dans les systèmes de polyculture seront également présentés, ainsi qu’une protection intégrée des rotations avec colza et blé tendre (PICOBLE).
Programme et modalités d’inscriptions : http://www.poitou-charentes.chambagri.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui