L'Agriculteur Charentais 23 janvier 2014 à 08h00 | Par AC

Elevage cause nationale - Création de Soleo Développement

Trois coopératives unissent leurs forces pour favoriser ces productions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Lafaye, Directeur général de Charentes Alliance
Thierry Lafaye, Directeur général de Charentes Alliance - © AC

Pour faire face aux difficultés que rencontrent les éleveurs ces dernières années, Sèvre et Belle, Coréa Poitou - Charentes et Charentes Alliance, trois coopératives agricoles régionales ont décidé «d’unir leurs forces» pour «soutenir et promouvoir le développement de l’élevage sur leurs zones d’activités», en Poitou - Charentes et les départements limitrophes. Une structure à vocation opérationnelle est créée, Soleo Développement, dotée d’un fonds de 2,5 M€. «Comptant chacune un sociétariat important concerné par l’élevage, et détenant des parts dans la même structure Alicoop, fabricant d’aliments composés basé à Pamproux dans les Deux – Sèvres, nos trois coopératives partagent la même vision : il faut agir plutôt que subir le déclin, au risque de voir progressivement disparaître les élevages, les centres de décision dans les filières viande et lait, les débouchés céréaliers vers les éleveurs. Nous voulons donc développer des synergies et jeter les bases d’une stratégie dynamique et ambitieuse pour l’élevage régional.» Au-delà donc du constat, il y a une volonté économique d’inverser la tendance.

Lire la suite dans notre édition du 24 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui