L'Agriculteur Charentais 28 juin 2018 à 09h00 | Par ASTRID SAVIEZ

Elevage : Seenovia officiellement lancée

Atlantic Conseil Elevage, de Clasel et d'Elevage Conseil Loire Anjou, rassemblées en une seule structure : Seenovia.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Patrice Douge, Laurent Taupin, Lydie Bernard, Jean-Paul Houis, Philippe Royer et Xavier Veillet.
De gauche à droite : Patrice Douge, Laurent Taupin, Lydie Bernard, Jean-Paul Houis, Philippe Royer et Xavier Veillet. - © Anjou agricole

L'objectif du regroupement est clair : améliorer le revenu et la qualité de vie des agriculteurs. Mardi 19 juin, les dernières assemblées générales d'Elevage Conseil Loire Anjou, Clasel et Atlantic Conseil Elevage ont eu lieu, au parc des expositions à Angers. «Ce sont trois entreprises aux bilans solides, explique Lydie Bernard, présidente d'Atlantic Conseil Elevage, au terme des assemblées générales ordinaires, au cours desquelles l'état financier de chaque structure a été présenté. Et quand le socle est solide, c'est de bon augure pour avancer». La journée s'est poursuivie par des assemblées générales extraordinaires qui ont permis d'acter "la naissance véritable de Seenovia."

Lire la suite dans notre édition papier du 29 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).