L'Agriculteur Charentais 14 novembre 2013 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

EMPLOI - La récolte des emplois de saison

Jeudi dernier, le Conseil général a organisé le forum des emplois saisonniers agricoles, à Matha. A la clé, 150 emplois proposés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un forum pour un contact direct entre employeurs de main d’oeuvre et demandeurs d’emplois.
Un forum pour un contact direct entre employeurs de main d’oeuvre et demandeurs d’emplois. - © AC

Ce jeudi 7 novembre, à Matha, dès l’ouverture des portes de la salle des fêtes, de nombreuses personnes sont venues, avec un CV à la main. Le Département a organisé le forum des emplois saisonniers agricoles. «Matha accueille pour la 2ème fois le forum des emplois saisonniers autour de la viticulture, l’arboriculture, le maraîchage, la forêt.150 emplois sont proposés.C’est une opportunité d’être en contact direct avec un employeur. Nous avons choisi cette période-là de l’année, car elle est idéalement placée entre la fin des vendanges et le début de la taille de la vigne dans les prochaines semaines» avance Corinne Imbert, vice-présidente du Conseil général et conseillère générale de Matha. «Matha est le 2ème pôle économique de l’arrondissement de St Jean d’Angély» précise-t-elle. Pôle emploi, maison de l’entreprise et de l’emploi des Vals de Saintonge, Mission locale de Saintonge, MSA des Charentes, Chambre d’agriculture, Aider 17... de nombreux partenaires, ainsi que 16 employeurs ont répondu présents.

Lire le compte-rendu dans notre édition du 15 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.