L'Agriculteur Charentais 18 décembre 2014 à 08h00 | Par NDD

Emploi : Le compte pénibilité sera bien mis en place au 1er janvier 2015

Mesure phare de la réforme des retraites, le compte pénibilité entrera en vigueur au début de l’année prochaine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
1er janvier 2015, quatre facteurs de pénibilité seront pris en compte. Un an plus tard, ce sera au tour des six autres facteurs.
1er janvier 2015, quatre facteurs de pénibilité seront pris en compte. Un an plus tard, ce sera au tour des six autres facteurs. - © P.Cronenberger

Le compte pénibilité donne la possibilité aux salariés subissant des conditions de travail difficiles de cumuler des points pour partir plus tôt à la retraite ou d’accéder à la formation professionnelle. pour un emploi non pénible ou bien à un temps partiel en fin de carrière. En janvier 2015, seuls quatre facteurs de pénibilité sur dix entreront en compte : le travail de nuit, le travail répétitif, le travail en équipes alternantes, ou en milieu hyperbare (travaux sous-marins par exemple).
Les seuils d’expositionUn an après, le 1er janvier 2016, six autres facteurs seront pris en compte : les postures pénibles définies comme positions forcées des articulations, les manutentions manuelles de charges lourdes, les agents chimiques dangereux, y compris les poussières et les fumées, les vibrations mécaniques, les températures extrêmes et le bruit. Concrètement, ce sont les employeurs qui attribueront les points de pénibilité aux salariés agricoles et la MSA pourra contrôler. L'assurance retraite (Cnav, Carsat) gérera les comptes personnels de pénibilité et informera les travailleurs sur les points dont ils disposent et sur les utilisations possibles de ces points, indique le site internet de la Mutualité sociale agricole.

Lire la suite dans notre édition du 19 décembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).