L'Agriculteur Charentais 24 août 2017 à 08h00 | Par MSA

Employeurs : Le TESA s’adapte à la DSN

Pour bénéficier du nouveau TESA dès le 1er janvier 2018, remplissez dès aujourd’hui le questionnaire en ligne rubrique employeurs du site de la MSA des Charentes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MSA

Vous avez une entreprise de petite taille. Vous n’avez ni logiciel de paie, ni tiers déclarant. Pour prendre en compte les spécificités des entreprises comme la vôtre, la MSA fait évoluer le TESA actuel dès le 1er janvier 2018.

Quelles caractéristiques pour le nouveau TESA ?
- Il est utilisable pour vos salariés en CDD, quelle que soit la durée du contrat, et en CDI (jusqu’à 20 CDI)
- Il répond aux normes et aux obligations de la DSN.
- Il archive vos données saisies.
- Il prend en compte le prélèvement de l'impôt à la source qui sera mis en place en 2019.
- C’est un service gratuit.

Quelles fonctionnalités ?
Le nouveau TESA s’effectuera obligatoirement sur internet et nécessite votre inscription préalable à «Mon espace privé». Il permettra aux employeurs :
- d’effectuer les déclarations d’embauche (DPAE) des nouveaux salariés et de signaler les modifications à apporter aux contrats de travail en cours ;
- d’émettre les bulletins de paie et différents documents RH (certificat de travail, registre unique du personnel, attestation Pôle Emploi…) ;
- de recevoir, en fin de mois, une facture des cotisations recouvrées par la MSA.
Le nouveau TESA intégrera les informations nécessaires à la MSA pour la production d’une DSN. Vos données seront transmises automatiquement par la MSA à tous les autres organismes destinataires des fichiers DSN (Pôle emploi, Dares, DGFIP, organismes complémentaires…)

Quels impacts pour les employeurs ?
- Le nouveau TESA repose sur un principe déclaratif, c’est-à-dire que la responsabilité des données transmises et les corrections à apporter incombent à l’employeur.
- Lors de la première utilisation du service, les données relatives à l’entreprise, non connues de la MSA, seront à saisir par l’employeur (convention collective applicable, taux des cotisations non gérées par la MSA…).
- L’employeur devra déclarer chaque embauche et saisir tous les mois les données nécessaires à l’établissement des bulletins de salaires.
Vous optez pour le nouveau TESA, faites-le savoir à la MSA des Charentes en remplissant le questionnaire en ligne sur www.msadescharentes.msa.fr rubriques «employeurs» «DSN» «nouveau TESA».
Plus d’informations au : 05 46 97 50 22 ou sur www.msadescharentes.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
32,4 ME Mt
En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, 1 815 projets ont ainsi été soutenus dans le cadre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), pour un montant global de 32,4 ME (Région, État, Europe, Agence de l’eau…). Ce plan, harmonisé en 2017 à l’échelle des trois ex-régions, déploie désormais un «panier» de dix dispositifs distincts et complémentaires, sous forme d’appels à projets annuels, afin d'’accompagner les agriculteurs au plus près de leurs besoins.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui