L'Agriculteur Charentais 12 décembre 2013 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Entreprise - Professionnalisme et compétence

A Pont l’Abbé d’Arnoult, début 2014, les Ets Brissonneau seront en travaux de réaménagement intérieurement et extérieurement afin d’offrir un meilleur service.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour Didier Ruaud, «Notre volonté est d'établir une relation de confiance basée sur le professionnalisme et les compétences.»
Pour Didier Ruaud, «Notre volonté est d'établir une relation de confiance basée sur le professionnalisme et les compétences.» - © AC

Les Ets Brissonneau, concessionnaire Case-IH, à Pont l'Abbé d'Arnoult sont situés dans un lieu stratégique le triangle Saintes, Rochefort, Royan et à proximité des îles Oléron et Ré. La zone de chalandise s’étend jusqu’à  Matha. Tout au long de l’année, trois commerciaux, dont Didier Ruaud, sillonnent ces secteurs. Les clients sont en majorité des céréaliers mais les éleveurs, les producteurs de lait, les viticulteurs, les maraîchers sont autant de clients qui apprécient leur professionnalisme. Même s’il reconnaît que les ventes de matériel sont étroitement liées à la conjoncture agricole. «Les agriculteurs investissent pour du renouvellement de matériel principalement. Les exploitations s’agrandissent d’où une demande pour du matériel plus performant.» avance Didier Ruaud, le responsable de la base. L’usure du matériel peut être aussi la raison d’un nouvel investissement. Afin d’être au plus près des clients, il convient de «bien définir les besoins et les services nécessaires» notamment pour l’achat d’un tracteur ou d'une moissonneuse-batteuse Axial-Flow Case-IH.

Lire la suite dans notre édition du 13 décembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
64 900
La filière Elevage et Viande participe à la vie du territoire néo-aquitain. Elle représente 64900 emplois (25 % des emplois français du secteur) soit : 42 300 pour le secteur de l'élevage ; 700 pour le secteur de la mise en marchés ; 4 000 pour le secteur de l'abattage et de la transformation et du commerce de gros ; 17 900 pour le secteur de la distribution (boucheries artisanales, supermarchés, restauration).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui