L'Agriculteur Charentais 24 octobre 2013 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Enveloppe viticole - Finalement consommée en totalité

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’enveloppe viticole françaisedédiée a été consommée entotalité à la date butoir du 16octobre, alors qu’en juindernier les professionnels etFranceAgriMer craignaientfort de ne pas pouvoir le fairedans les temps. L’enveloppede soutiens ciblés à la vitiviniculture(investissement,restructuration du vignoble,promotion des vins, prestationsviniques) a été nonseulement entièrement utilisée,mais légèrementdépassée. Cette somme de280,3 M€ en provenance del’Union devait être utiliséepar les vignerons et les caves,coopératives ou privées,avant le 16 octobre. En fait,elle a été dépassée de 600 K€euros, soit un totalconsommé de 280,9 millions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.