L'Agriculteur Charentais 07 avril 2016 à 08h00 | Par P. Dumont

Epandage phyto : Des arrêtés en préparation

FNSEA et JA ALPC ont été reçus par le Préfet de région, suite aux instructions reçues par les préfets.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pierre Dartout, préfet de région a  reçu une délégation FNSEA-JA ALPC
Pierre Dartout, préfet de région a reçu une délégation FNSEA-JA ALPC - © © Aqui

Le 27 janvier, les préfets recevaient du ministère de l’Agriculture une instruction précisant l’article de la loi d’avenir qui concerne la protection des personnes vulnérables lors d’épandage de produits phytosanitaires. Cette instruction était suivie, une semaine plus tard, d’un courrier de la ministre de l’Ecologie demandant à ce que des arrêtés préfectoraux soient pris courant mars. Ces deux instructions enjoignent les préfets à prendre les mesures qu’ils estimeront adaptées pour protéger la population.

Lire la suite dans notre édition papier du 1er avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.