L'Agriculteur Charentais 11 juillet 2013 à 09h26 | Par Laurence Guilemin

Evénement - La Fête de la Terre se prépare

Jeunes Agriculteurs prépare la Fête de la Terre, qui se déroulera les 10 et 11 août, à Tonnay-Boutonne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une partie des membres du comité d’organisation oeuvrant pour préparer la Fête de la Terre.
Une partie des membres du comité d’organisation oeuvrant pour préparer la Fête de la Terre. - © JA

En ce mardi matin, sur le site de la coopérative agricole de Tonnay Boutonne, la chaleur ne démotive pas la douzaine de jeunes agriculteurs venue du canton de Tonnay-Boutonne, de St Savinien, de Matha pour mettre en place deux paillets. Impossible de les rater lorsqu’on passe sur la route ! Ils sont donc à pied d’œuvre pour préparer la fête de la Terre, les 10 et 11 août. «Nous remercions la coopération agricole de nous accueillir pour la 2ème fois pour cet événement» précise Cédric Vigneron, président du comité d’organisation. «Nous attendons plus de 2 000 personnes.Cela permet de montrer au public le dynamisme des jeunes agriculteurs, sa capacité à animer le milieu rural. C’est une occasion pour communiquer sur notre métier, d’instaurer un moment d’échange entre agriculteurs et grand public.L’entrée est gratuite» avance Alban Mercier, président de JA17. Pour cette 6ème édition, dès le samedi après midi, le concours départemental de labour aura toute sa place, avec deux catégories: labour en planche simple et à plat avec charrue réversible, pour des charrues de 2,3 ou 4 socs.Les deux finalistes participeront au concours régional lors de la Fête de la Terre, les 24 et 25 août à Sèvres-Auxaumont, dans la Vienne et peut-être à la finale nationale, le 20 septembre, dans l’Ain !Le soir, un repas fermier(1), avec des produits du terroir est organisé. «Nous proposerons notamment un bœuf à la broche issu de l’exploitation de Bernard Chevallereau, à Champagne» fait remarquer Cédric Vigneron, président du comité d’organisation. A 21 h, la musique viendra accompagner le public, avec Ronnie Caryl Band (le guitariste de Phil Collins). Le lendemain, avec le  concours de labour, une multitude d’animations sera proposée pour les petits et les grands : exposition et démonstrations de matériel, de chiens de troupeau, parcours d’agilité avec du matériel avec le Ceimpas, promenades à dos-d’âne et en calèche, jeux gonflables, baptême de tracteurs (pour les enfants), d’hélicoptères... «Nous organisons aussi une démonstration de tracteurs-tondeuses cross. Des élèves du pôle mécanique du CFA de St Germain de Lusignan ont participé à la remise en état des tracteurs tondeuses. Avec quatre, ils en ont fait deux» souligne Alban Mercier. Une collaboration réalisée dans un esprit d’équipe et de convivialité à l’image de JA 17 et de la fête de la Terre.
(1) 25 E pour le repas et le concert.Réservation au 05.46.91.14.91.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui