L'Agriculteur Charentais 06 novembre 2014 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Evénement : Le Made in Viande suscite des rencontres

La première édition des rencontres Made In Viande a connu plus ou moins de succès en Poitou-Charentes. Dans le département, le public a répondu présent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Du 25 au 31 octobre a eu lieu la première édition des rencontres «Made In Viande»  de la filière élevage et viande, à l’initiative Interbev, ses organisations nationales et ses comités régionaux. Cette opération avait pour but de «mobiliser et fédérer les professionnels de chaque maillon de la filière : l’élevage, la mise en marché, la transformation, la distribution et la restauration ; de faire découvrir la filière et les métiers qui la composent au grand public et aussi de susciter des vocations auprès des jeunes et des moins jeunes». À l’issue de cette semaine, pour le Poitou-Charentes, «le bilan est plutôt mitigé, en termes de fréquentation. Certains lieux ont connu l’affluence, d’autres moins» avance Anne-Claire Augereau, déléguée régionale Interbev Poitou-Charentes. «Nous aurions souhaité plus de monde. Mais nous avons atteint notre objectif pour la médiatisation. Sur le plan national, la communication a été largement reprise par les différents supports médiatiques avec plus de 800 articles de presses et de nombreux reportages télé et radio. Une belle opportunité pour faire découvrir toute la filière élevage». Une première édition qui sera reconduite l’année prochaine. «Nous proposerons peut-être moins de portes ouvertes et accentuerons ainsi plus sur la fréquentation. Cette année, cela nous a permis de créer du lien, notamment avec des organismes comme le Pôle Emploi. A nous, par la suite de faire perdurer cela, et de mettre en place des opérations pour informer et séduire des jeunes et moins jeunes sur les métiers, avec notamment des visites d’abattoirs» évoque l’animatrice.

Lire le récit dans notre édition du 7 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).