L'Agriculteur Charentais 14 janvier 2016 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Évolution : Croissance et décroissance, les deux mamelles laitières

61 821 exploitations laitières ont livré lors de la dernière campagne. Mais le paysage laitier change depuis 5 ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Le bilan que dresse FranceAgrimer de l’évolution des exploitations laitières françaises est édifiant. En 5 ans, les choses se sont précipitées : moins 20 % de points de collecte en France. On a abandonné, mais aussi on s’est regroupé sous forme sociétaire. Le croissant laitier (l’Ouest et le Nord ouest français) concentre encore plus la production française  et les disparitions ou les concentrations d’exploitation ont été moins fortes. C’est dans le Massif central, le Sud ouest et dans le sud du bassin Charentes Poitou que le recul a été le plus fort. Autre constat, l’écart se creuse entre petites exploitations et grandes. Un tiers aujourd’hui le sont en exploitations, un autre tiers en EARL, un dernier tiers en GAEC. 82 % des premières ont livré moins de 300 000 l. Mais le chiffre est à relativiser, car dans l’ensemble des livraisons, presque la moitié, toutes structures sociétales confondues, est constituée par des livraisons de moins de 300 000l. 12 % livrent plus de 600 000l. Elles étaient seulement 5% cinq campagnes avant.

Lire la suite de l'anayse dans la page décryptage du 8 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

8 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
Entre 35 et 37,26 Mt
Les cabinets ODA et Agritel ont chiffré le 6 juillet la récolte de blé à respectivement 35 Mt et 37,26 Mt cette année en France, touchée par les intempéries au printemps. Si une baisse de volume est annoncée, la prudence reste de mise sur le plan qualitatif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui