L'Agriculteur Charentais 22 août 2013 à 10h11 | Par l'Agriculteur Charentais

Fête de la Terre - De tout pour faire un grand succès

Les JA de Charente-Maritime ont réussi le pari d’un rendez-vous estival, une nouvelle fois.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JA

Le soleil était au rendez-vous les 10 et 11 août à Tonnay-Boutonne lors de la fête de la terre des JA de Charente-Maritime. Même si la participation n’a pas été à la hauteur des attentes des membres du comité d’organisation, ces-derniers peuvent se réjouir d’avoir servis près de 400 repas et ravi leurs convives avec le boeuf à la broche et le concert de Ronnie Caryl Band qui a suivi et accueilli environ 1500 personnes sur le week-end.Le public a pu apprécier la diversité des animations proposées: les concours de labour cantonal et départemental (une seule catégorie : labour en planche), les expositions de matériel agricole, la démonstration de déchiquetage de bois réalisée par la FDCUMA, le CEIMPAS et son parcours d’agilité, les baptêmes d’hélicoptères, les démonstrations de chiens de troupeaux, les baptêmes de tracteurs, les modèles réduits agricoles, la mini ferme, les jeux gonflables, les promenades à dos d’ânes et en calèche et l’inqualifiable démonstration de tracteur-tondeuses.Le classement du concours départemental est le suivant :1er : Luc Delamarlière (St Georges des Coteaux), 311 points2ème : Elie Guionnet (St Christophe), 284 points3ème : Benjamin Marais (Puyvineux), 274 points4ème : Arthur Richard (Champdolent), 271 pointsLes JA de Charente-Maritime tiennent à remercier leurs nombreux partenaires qui une fois de plus ont tenu à soutenir l’évènement et sans qui sa réalisation n’aurait pas pu se faire ainsi que les personnalités présentes lors de la remise des prix.Sur le plan humain, le comité d’organisation peut se féliciter de la mobilisation des JA. Quatre jours avant la manifestation, les troupes ont répondu présents pour la préparation et plus de 50 bénévoles se sont mobilisés tout au long du week-end. La Fête de la terre est l’un des rendez-vous privilégié pour le réseau JA du département et permet chaque année de dynamiser un canton.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui