L'Agriculteur Charentais 04 janvier 2018 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

FNSEA 17 : Un éclairage sur le bio

Lors de la réunion cantonale à Surgères, Laurent Proux, agriculteur bio et président de la Corab était l’invité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Laurent Proux, président de la Corab.
Laurent Proux, président de la Corab. - © AC

L’arrivée de l’hiver signifie réunions cantonales des actifs au sein de la FNSEA17. Lundi 18 décembre, l’une d’elles s’est déroulée à Surgères, dans les locaux de l’Enilia-Ensmic avec plus de 25 participants. Au cours de cet après-midi, beaucoup de sujets toujours d’actualité ont été traités : prairies permanentes, Cipan, Pac, SIE, zones défavorisées, glyphosate, tuberculose «un dossier compliqué», Etats généraux de l’alimentation.

Lire la suite dans notre édition papier du 5 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.