L'Agriculteur Charentais 02 mars 2017 à 08h00 | Par Actuagri

FNSEA : Décès de Xavier Beulin : le monde agricole perd un visionnaire

Le dirigeant du syndicat est décédé le 19 février d'une crise cardiaque. À la veille du congrès de Brest, il venait d'annoncer qu'il briguait un troisième mandat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Xavier Beulin, lors d’une visite d’exploitation dans le Puy-de-Dôme en septembre 2016.
Xavier Beulin, lors d’une visite d’exploitation dans le Puy-de-Dôme en septembre 2016. - © actuagri

Le décès brutal de Xavier Beulin le 19 février est un choc pour la FNSEA et le monde agricole à qui il a dédié sa vie. Travailleur acharné, il défendait la vision d'une agriculture diverse, compétitive et innovante, porteuse d'avenir pour les producteurs sur tout le territoire.D'innombrables réactions ont suivi l'annonce, le 19 février, de la disparition de Xavier Beulin, président de la FNSEA, décédé d'une crise cardiaque à 58 ans. Les dirigeants politiques de tous bords ont rendu hommage à l'homme de conviction, du Président de la République qui a salué «un agriculteur passionné», «un interlocuteur exigeant» et déploré «une perte majeure pour la France» aux candidats à l'élection présidentielle (François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon), en passant par des présidents de groupes, de régions, et de départements, ou encore les membres du Gouvernement dont le Premier ministre Bernard Cazeneuve, «un ardent défenseur de l'agriculture et des paysans». «Sa disparition est une nouvelle terrible pour la FNSEA et pour le syndicalisme agricole dans son ensemble. Avec lui, au-delà de nos différences, j'ai toujours travaillé à trouver des solutions pour soutenir une agriculture qui traverse des moments difficiles», a quant à lui réagi le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll.

Lire la suite dans notre édition papier du 24 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10,6 %
A la fin juillet 2018, le cumul sur douze mois du nombre de défaillances d’entreprises (tous secteurs d’activité confondus) s’est élevé à 53 000, soit une baisse de 4,7 % sur un an, indique la Banque de France dans un communiqué un 11 octobre. «Les secteurs de l’agriculture, des activités immobilières et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances cumulées sur douze mois (respectivement - 10,6 %, - 6,8 % et - 6,6  %).» Les défaillances diminuent aussi dans la construction (- 6,4 %) mais elles augmentent dans les transports et l’entreposage (+ 8,7 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui