L'Agriculteur Charentais 11 septembre 2014 à 08h00 | Par FNSEA 17

FNSEA et JA Poitou-Charentes : Manif, à Orléans, le 16 septembre

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Zones vulnérables : extension abusives, directive nitrates, SDAGE incohérent…. Non aux réglementations bidons !La FNSEA Poitou-Charentes, et les JA manifesteront à Orléans le mardi 16 septembre en milieu de journée pour dire "non" à une réglementation durcie et inadaptée. Le défilé débutera à 12 h dans le centre d’Orléans (avec du matériel agricole et des produits à déverser) avec une arrivée en un point final non loin du lieu de la réunion tenue par le Préfet. Une délégation serait alors reçue par le Préfet. L’objectif est de s’opposer à l’extension des zones vulnérable mais aussi éviter un durcissement des contraintes dans les zones déjà classés et dénoncer les surenchères environnementales (SDAGE, utilisation des phytos). La FRSEA veut également dénoncer des aberrations, surenchères environnementalistes qui se profilent dans les négociations sur le SDAGE du bassin Loire Bretagne avec un manque de rigueur scientifique dans la justification de mesures proposées.
Renseignements : FNSEA 17 Tél : 05.46.34.44.22.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Phil | 12 septembre 2014 à 19:07:55

Nous sommes en présence de lobbys très puissants. La FNSEA ne veut pas entendre parler de directives de Bruxelles qui pourtant vont dans le bon sens de l'histoire et les gestionnaires privés de l'eau (vivendi...) qui n'ont aucun intérêt à une politique de prévention. Il est plus rentable pour eux de dépolluer que d'éviter une pollution. (Curatif plutôt que préventif). Et l'usager va continuer de payer (le moins pollueur , le plus payeur). Il n'y a jamais eu de véritable courage politique de s'attaquer au lobby de la FNSEA. C'est trop dangereux pour nos gouvernements. La peur des manifestations violentes est sans doute une des raisons. Enfin, la politique est souvent l'art du compromis et dans ce cas, notre planète est toujours la perdante. Comment d'ailleurs pourrait elle se défendre? Que de temps de perdu, d'énergie gâchée, de pollution subie, de maladies à venir (cancer, infections, etc.) pour inévitablement arriver au même résultat: l'eau propre deviendra l'enjeu planétaire majeur.

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
13 837
C’est le nombre de lapins détruits  par les ACCA et les lieutenants de louveterie en mars, sur la saison 2014 2015 en Charente Maritime. Les chasseurs en période de chasse font l’effort principal avec 11 294 prélèvements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui