L'Agriculteur Charentais 17 mars 2016 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Foire de Tonnay Boutonne : La qualité payée plus chère

De très beaux animaux, bien préparés, des acheteurs attentifs et un public nombreux : un nouveau succès.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Autour de Mickaël Chauvet, hyper U de Saintes, les bouchers et les éleveurs.
Autour de Mickaël Chauvet, hyper U de Saintes, les bouchers et les éleveurs. - © AC

Il y avait tout pour rendre «plombante» l'ambiance. De visu, il n'en a rien été : des animaux superbes, un public nombreux, des éleveurs en nombre, des achats et des prix et en prime du ciel bleu ensoleillé. Certes on a beaucoup discuté «d'actualité» entre les travées, au cul des vaches, derrières de belles bêtes attendant preneurs. Mais c'est aussi le principe de la foire de Tonnay- Boutonne, moment de convivialité et vente d'animaux.  Tous étaient là : éleveurs qui avaient peaufiné au mieux leurs animaux, jusqu'à les tondre en deux tons, les bouchers artisanaux et des grandes surfaces du département, les acheteurs des rayons viande, les badauds venus de tous les cantons, les autres éleveurs venus des alentours, les stands des fournisseurs à la périphérie des présentations. Tous les ingrédients étaient réunis, qui par les éleveurs organisateurs bénévoles et qui par les personnels de la coopérative.
Bien sûr, dès que l'on abordait la conjoncture, tous parlaient difficultés, voire de l'impossibilité de vivre de ce métier-là dans la durée.

Lire la suite dans notre édition papier du 11 mars et liste des primés

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
80 000 téc
Selon une estimation de l’Institut de l’élevage (Idele), datée de septembre 2016, ce ne sont pas moins de 80 000 tonnes équivalents carcasses (téc) supplémentaires qui devraient arriver sur le marché européen, sur les six derniers mois de l’année de 2016 par rapport à 2015. D’après l’Idele, la hausse des tonnages abattus en France, Allemagne, Royaume-Uni, Irlande, Pays-Bas, Pologne, Belgique et Danemark, «atteindrait +30 000 téc par rapport à 2015 au 3e trimestre (soit +7%/2015) et +50 000 téc au 4e trimestre (soit +10%/2015) ».