L'Agriculteur Charentais 31 octobre 2013 à 08h00 | Par Fabienne Lebon

Formation - Agri-Ressources pour devenir un parfait patron !

L’action Agri-ressources est développée en région par les quatre services Emploi des FNSEA départementales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour Valérie Bordes, la formation Agri-Ressources a été l’occasion de se mettre à la page d’une réglementation complexe et changeante, notamment dans la prévention des risques.
Pour Valérie Bordes, la formation Agri-Ressources a été l’occasion de se mettre à la page d’une réglementation complexe et changeante, notamment dans la prévention des risques. - © VC

La Charente a déjà expérimenté ce programme d’action de formation, basé sur la gestion des ressources humaines. Choisi parmi huit départements et régions, le service Emploi de la FNSEA de la Charente a été chargé d’expérimenter l’action de formation Agri-Ressources, en 2012. «Le service Emploi de la FNSEA désirait aller plus loin dans son programme d’action tourné vers la gestion des ressources humaines. C’est un domaine où il y a encore beaucoup à faire en agriculture, et ce qu’importe la filière», estime la juriste Sabrina Berton, qui a elle-même suivi une formation pour, entre autres, «apprendre à poser les bonnes questions».
Quatre jours de formationPour mener à bien cette «action pilote», la juriste de la FNSEA 16 a choisi 12 exploitations employeuses de main d’oeuvre, afin d’y réaliser des audits. L’objectif : lister et analyser les points forts et les améliorations à apporter dans quatre domaines principaux : hygiène-sécurité, réglementation, manage­ment et organisation du temps de travail. Une fois l’analyse en main, aux agriculteurs de choisir ou non d’intégrer un programme de formation pour remédier aux points faibles détectés.

Lire le détail et le témoignage de Valérie Bordes dans notre édition du 1er novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui