L'Agriculteur Charentais 19 juillet 2018 à 11h00 | Par B.A.

Formation : En quête d’apprentis agricoles

Trop peu connues, les filières en alternance des Établissements publics recrutent des candidats. Une chargée de mission œuvre pour faire connaître cette voie d’accès au monde du travail.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’apprentissage, «une solution pour former les professionnels de demain», selon Julia Coupeau.
L’apprentissage, «une solution pour former les professionnels de demain», selon Julia Coupeau. - © CFAA

«Cette formation m’apporte des connaissances et aptitudes pour pouvoir avoir plus de responsabilités au sein de mon travail.» En quelques mots, Julien, 18 ans, qui cherche à obtenir un BTS aménagements paysagers, a résumé les enjeux de l’apprentissage, une pratique que souhaitent aujourd’hui promouvoir les lycées, les organismes de formation et la Région.  Très efficace, l’apprentissage est pourtant méconnu. Pour y remédier, les CFA agricoles de Charente et Charente Maritime ont donc mis sur pied un «projet de développement de l’apprentissage», supervisé depuis avril dernier par Julia Coupeau.

Lire la suite dans l'édition du vendredi 20 juillet 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).