L'Agriculteur Charentais 07 novembre 2013 à 08h00 | Par Carole Gringoire

Forum - Le littoral Atlantique, un foncier sous pression

Restitution de l’étude sur les enjeux fonciers sur le littoral atlantique, lundi dernier aux Sables d’Olonne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux des 4 présidents des CESER Atlantique, ainsi que les 4 participants à la table ronde, lors du forum de restitution.
Deux des 4 présidents des CESER Atlantique, ainsi que les 4 participants à la table ronde, lors du forum de restitution. - © AC

Le littoral Atlantique continue d’attirer les populations. En effet, entre 1999 et 2006, on constate une augmentation de la population de 5.7%, dont 80% est lié aux flux migratoires et un accroissement de 56% depuis 1968, soit une densité de 194 habitants / km2. De plus les prévisions prévoient que l’augmentation va se poursuive, de 20 à 36% d’ici 2042, selon les hypothèses.L’artificialisation des sols est ainsi 2.7 fois plus importante que pour le reste de la métropole, soit entre 2000 et 2006, 13 000 ha artificialisés dont 11 400 ha de terres agricoles.C’est de ce constat que les CESE (Conseils Economiques Sociaux et Environnementaux) de l’Atlantique sont partis pour s’autosaisir et élaborer un rapport sur les outils et la gouvernance. En effet les CESER Bretagne, Pays-de-La Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine, se retrouvent régulièrement pour travailler à des problématiques communes. Suite à une réflexion sur l’avenir de l’ostréiculture, en 2012, c’est sur le foncier que ces représentants de la société civile ont choisi de travailler en 2013.

Lire la suite dans notre édition du 8 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
183 000 hl
D’après les donnees des contrats d’achat a  finoctobre 2016, les transactions en vrac de vins deFrance SIG et de vins IGP reculent par rapporta  la campagne 2015- 2016 pour les vins rougeset blancs et progressent en roses (apre s unecampagne particulie rement faible). Toutes couleurs confondues, les volumes de ventes sontlege rement inferieurs a  la campagne precedenteen vins AOC avec une stabilite des ventes enrouges et une baisse en blancs et roses.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui