L'Agriculteur Charentais 03 octobre 2013 à 11h32 | Par l'Agriculteur Charentais

Gestion de l'eau - Nouvelle mesure pour le bassin du Mignon

A compter du vendredi 4 octobre, 8 h, le bassin du Mignon est concerné par une nouvelle mesure quand au bassin du Curé, la mesure est reconduite.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A compter du vendredi 4 octobre, 8 heures :

Mesure nouvelle : Bassin du mignon :
L'évolution des niveaux constatés sur les piézomètres de Prissé La Charrière, du Bourdet et de Saint-Hilaire la Palud depuis plus de 7 jours consécutifs conduit à lever la mesure de réduction correspondant au seuil d'alerte renforcée d'été, conformément à l'article 4.2.1 de l'arrêté-cadre 13-643 quater du 29 mars 2013, et à appliquer les mesures correspondant au seuil d'alerte d'été. Cette mesure consiste en la mise en place d'une adaptation des prélèvements par l'établissement public du Marais Poitevin (EPMP) en tant qu'organisme unique de gestion collective (OUGC) à travers le protocole de gestion conclu le 22 avril 2013 entre l'EPMP et les chambres d'agriculture de Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vendée.

Mesure reconduite : Bassin du Curé : 
Franchissement du seuil d'alerte d'été
Mise en place d'une adaptation des prélèvements par l'établissement public du Marais Poitevin (EPMP) en tant qu'organisme unique de gestion collective (OUGC) à travers le protocole de gestion conclu le 22 avril 2013 entre l'EPMP et les chambres d'agriculture de Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vendée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui