L'Agriculteur Charentais 30 avril 2015 à 08h00 | Par Gîtes de France

Gites de France : Nouvelle présidente

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Plus de 200 adhérents se sont retrouvés début avril à St Savinien pour l’assemblée générale de l’association Gîtes de France Charente-Maritime. Après avoir abordé les aspects statutaires, ils ont pu entendre les interventions des présidents de Gîtes de France de Vendée : Antoine Priouzeau et de la fédération nationale : Yannick Fassaert  ainsi que de la député Catherine Quéré. Dans le communiqué, les Gites de France de Charente Maritime soulignent que «dans un contexte sensible de baisse de la consommation touristique, la marque Gîtes de France progresse au niveau national sur 2014. Le premier trimestre dans notre département est même très encourageant : +34% de réservations par rapport à la même époque l’année dernière.» Ils poursuivent : «dans ce contexte,  le Relais 17 à continuer à affirmer  sa volonté de qualité. Les vacanciers sont de plus en plus sensibles à la décoration et il nous faut répondre à cette tendance de montée en gamme de l'hébergement. Faire évoluer nos intérieurs, les valoriser par des photographies attrayantes. Un diaporama attrayant peut faire augmenter les ventes de près de 25% à prestation identique.» Face à la nouvelle donne touristique, ils estiment que «les clients sont de plus en plus présents sur internet et attentifs aux avis-clients. Le virage numérique est un chantier important : répondre aux nouvelles habitudes et besoins des visiteurs tout en conservant notre spécificité d’hébergement chez l’habitant, par l’habitant.» Le Conseil d’Administration, qui a suivi cette assemblée générale, a renouvelé le bureau de l’association. Monique Martin, propriétaire de chambres d’hôtes à Mirambeau, a été élue présidente de Gîtes de France Charente-Maritime.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10,6 %
A la fin juillet 2018, le cumul sur douze mois du nombre de défaillances d’entreprises (tous secteurs d’activité confondus) s’est élevé à 53 000, soit une baisse de 4,7 % sur un an, indique la Banque de France dans un communiqué un 11 octobre. «Les secteurs de l’agriculture, des activités immobilières et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances cumulées sur douze mois (respectivement - 10,6 %, - 6,8 % et - 6,6  %).» Les défaillances diminuent aussi dans la construction (- 6,4 %) mais elles augmentent dans les transports et l’entreposage (+ 8,7 %).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui