L'Agriculteur Charentais 11 mars 2016 à 08h00 | Par AG

Glyphosate : ruxelles propose le renouvellement de l'autorisation pour quinze ans

La Commission va régenter les formulations et les usages du produit pour l'agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Va-t-on sur une mise sur le marché européen du glyphosate pour 15 ans ?
Va-t-on sur une mise sur le marché européen du glyphosate pour 15 ans ? - © s. Leitenberger

La Commission européenne va, comme prévu, proposer le renouvellement de l'autorisation de mise sur le marché européen du glyphosate pour une durée de quinze ans. Le texte a déjà été transmis aux experts nationaux et pour information au Parlement européen.
Suivant l'évaluation des risques réalisée par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), la proposition introduit des limitations sur les co-formulants et interdit en particulier l'usage de l'un d'entre eux, les tallow amines, qui favorisent la pénétration de la substance active dans les végétaux. La France a déjà prévu d'interdire les produits utilisant ce co-formulant.

Lire la suite dans notre édition papier du 4 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Le chiffre de la semaine
1,9 Mt
Le spécialiste en gestion du risque de prix ODA a estimé le 4 mai que les céréaliers vont conserver 1,9 Mt de blé de la récolte 2015. Ses prévisions indiquent «une baisse des livraisons dans les prochaines semaines et un report possible sur la campagne à venir de 1,9 Mt chez les céréaliers, ce qui ne manquera pas de faire évoluer les prix de la récolte 2015 à la hausse», selon un communiqué. Explication : les producteurs sont tentés de conserver leur blé pour profiter de meilleurs prix.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui