L'Agriculteur Charentais 04 août 2016 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Grêle : 1 500 ha de vignes charentaises touchées

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’orage de grêle survenu en Charente le vendredi 22 juillet a touché près de 1500 ha de vignes (2 % du vignoble) dont environ 500 ha à plus de 80 %
de dégâts. L’intensité et la durée de l’épisode de grêle (plus de 30 minutes) ont provoqué des dégâts importants. Les parcelles sont touchées à des degrés divers, jusqu’à la destruction totale du potentiel de récolte, compte-tenu du stade de développement de la vigne (fermeture de la grappe). La zone la plus impactée concerne les communes de Juillac-le-Coq et Verrières mais les communes limitrophes d’Angeac Champagne, Ambleville, Roissac, Saint-Fort-sur-le-Né et Segonzac sont également touchées à des degrés moindres.
Un autre épisode a été signalé dans le secteur de Chateauneuf, Mosnac et Saint-Simeux. Le Bulletin de Santé Végétal Vigne, du 26 juillet, précise quelques dégâts de grêle ont été observées à l’est de Matha, entre Les Touches de Périgny et Louzignac. Le BNIC a d’ores et déjà pris contact avec les pouvoirs publics afin d'activer et mettre en œuvre les mesures d'accompagnement nécessaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
32,4 ME Mt
En 2017, en Nouvelle-Aquitaine, 1 815 projets ont ainsi été soutenus dans le cadre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), pour un montant global de 32,4 ME (Région, État, Europe, Agence de l’eau…). Ce plan, harmonisé en 2017 à l’échelle des trois ex-régions, déploie désormais un «panier» de dix dispositifs distincts et complémentaires, sous forme d’appels à projets annuels, afin d'’accompagner les agriculteurs au plus près de leurs besoins.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui