L'Agriculteur Charentais 28 janvier 2016 à 08h00 | Par MR

Grippe aviaire : La filière palmipèdes du Sud-Ouest mise à l'arrêt

Les professionnels et les pouvoirs publics ont renforcé drastiquement les mesures de biosécurité en vue d'enrayer l'épizootie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © B.Compagnon

Les mises en place de canetons sont stoppées dans  le Sud-Ouest du 18 janvier jusqu'à la fin du premier trimestre. Pour l'interprofession du foie gras, ce plan pourrait coûter 250 à 300 M€ à la filière. Le président de Coop de France Aviculture estime que la filière ne pourra «redémarrer de la même façon qu'avant».
Quelques semaines après l'apparition du virus de la grippe aviaire et devant son développement, le ministère de l'Agriculture et les professionnels du secteur ont décidé le 14 janvier, lors d'un Conseil national d'orientation de la politique sanitaire (Cnopsav), de mettre en place un plan plus vigoureux pour éradiquer l'épizootie.

Lire la suite dans notre édition papier du 22 janvier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
70 000 €
C’est le montant maximal que peut atteindre la dotation jeune agriculteur (DJA), depuis la disparition des prêts bonifiés. Ce montant comprend le montant de base et les modulations.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui