La Creuse Agricole 13 février 2018 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Happi Montana pour imaginer le Massif central de demain

Porté par le collectif Macéo, le programme Happi Montana vient d’être retenu « manifestations d’intérêt ». Une première marche vers la labélisation « investissements d’avenir ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 25 janvier dernier, les partenaires du projet Happi Montana se sont retrouvés à Clermont-Ferrand.
Le 25 janvier dernier, les partenaires du projet Happi Montana se sont retrouvés à Clermont-Ferrand. - © Macéo

Projet soutenu par quatre-vingt partenaires du Massif central, Happi Montana ambitionne d’être un « accélérateur d’innovation et de développement pour les massifs montagneux ». Le collectif Macéo est le fer de lance du programme, actuellement soutenu par les quatre conseils régionaux du grand Massif central (Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et Bourgogne-Franche-Comté), et les trois grandes agglomérations (les métropoles de Clermont-Ferrand et   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Creuse Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui