L'Agriculteur Charentais 11 mars 2016 à 08h00 | Par Christine Croizet

Hennessy : Renaud de Gironde successeur de Yann Fillioux

Yann Fillioux, l’emblématique maître assembleur depuis 50 ans passe le flambeau à son neveu Renaud.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bernard Peillon, Renaud Fillioux de Gironde et Yann Fillioux présente Hennessy 8.
Bernard Peillon, Renaud Fillioux de Gironde et Yann Fillioux présente Hennessy 8. - © C.C.

Yann Fillioux, l’emblématique maître assembleur de la maison Hennessy depuis 50 ans passe le flambeau à son neveu Renaud. Enfin pas tout à fait car si le jeune homme de 38 ans est officiellement investi de l’honorable mission, il doit encore terminer son apprentissage aux côtés de son oncle, un apprentissage démarré il y a 15 ans. Une nouvelle importante annoncée à Cognac le 26 février par le président Bernard Peillon.arrivée d’une nouvelle génération de maître assembleur marque un tournant pour la Maison Hennessy : l’étroite collaboration entre les familles Hennessy et Fillioux remonte à plus de 200 ans. Renaud Fillioux de Gironde aura eu quinze années pour conforter une vocation et choisir le métier d’une vie.

Lire la suite dans notre édition papier du 4 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.