L'Agriculteur Charentais 10 avril 2014 à 09h38 | Par l'Agriculteur Charentais

Herd-book limousin - Poitiers et Lezay en concurrence pour le National Limousin 2016

La région devrait accueillir le concours national limousin en 2016. Deux sites sont en lice.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Jacques Rimbault, président de la section Poitou-Charentes du Herd-book Limousi, s’apprête à recevoir le National Limousin sur les terres picto-charentaises.
Jean-Jacques Rimbault, président de la section Poitou-Charentes du Herd-book Limousi, s’apprête à recevoir le National Limousin sur les terres picto-charentaises. - © AC

Fin décembre 2013, Jean-Jacques Rimbault, président de la section Poitou-Charentes du Herd-book limousin, a fait partie, aux côtés de Romain Ferrier, directeur de la communication du HBL, et des autres présidents des sections départementales, de la commission, chargée de visiter les sites candidats à l’accueil du National limousin de 2016.  D’un côté, les arènes de Poitiers (Vienne), de l’autre le marché de Lezay (Deux-Sèvres). «Le projet de Poitiers a peut-être de meilleures chances de l’emporter, car il est directement porté par les éleveurs de la Vienne» se hasarde à pronostiquer Jean-Jacques Rimbault, éleveur des Deux-Sèvres. Non sans relativiser : «Certes, France Limousin Sélection, organisme qui prendra la décision finale en juin, tiendra compte de l’avis de la commission, mais c’est surtout le montant de la facture qui sera présentée par la mairie de Lezay et de Poitiers qui risque de faire la différence», ne cache pas  l’éleveur de Sainte-Pézenne. De toute façon, que le concours national soit organisé à Lezay ou Poitiers, l’éleveur ne cache pas que «ce sera un grand moment pour l’élevage régional limousin » : «J’ai déjà porté l’organisation du National Limousin à Parthenay en 1999 et je vous jure, c’est quelque chose !»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
444 M€
444 millions d’euros qui avaient été prélevés sur les paiements directs de la PAC, en prévision de la réserve de crise pour 2018, vont être remboursés aux agriculteurs européens, a annoncé la Commission européenne fin novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui