La Vie Charentaise 21 septembre 2017 à 08h00 | Par A.M.

Implantation directe de courges sous couvert végétal

L’ACPEL a mis en place un essai d'implantation directe d'une culture de courges sans travail du sol dans un couvert végétal chez Pierre-Henri Piron, maraîcher bio à Mouthiers-sur-Boëme. La restitution a eu lieu le 11 septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un essai d'implantation directe de courges sous couvert végétal sans travail du sol a été présenté le 11 septembre à Mouthiers-sur-Boëme.
Un essai d'implantation directe de courges sous couvert végétal sans travail du sol a été présenté le 11 septembre à Mouthiers-sur-Boëme. - © Réussir - Vincent Marmuse

L’implantation directe d’une culture de cour­ges sans travail du sol dans un couvert roulé a été le sujet de restitution le 11 septembre sur une parcelle d’environ 2 000 m2 (utilisée auparavant pour faire pousser de la pomme de terre) à la ferme du Roi, chez Pierre-Henri Piron, maraîcher bio à Mouthiers-sur-Boëme.

L’ACPEL, Association Charentes-Poitou d’expérimentation légumière, a décidé de lancer de nouveaux essais suite à des suggestions de producteurs. Deux exploitants ont décidé   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Le chiffre de la semaine
1 832
C’est le nombre d’amendements dans le cadre du projet de loi EGALim (états généraux de l’alimentation). En effet, 2094 amendements ont été déposés par les députés, dont 262 ont été jugés irrecevables. 1832 amendements restaient à examiner d’ici le 20 avril.