L'Agriculteur Charentais 04 juillet 2013 à 10h53 | Par l'Agriculteur Charentais

Incendie - Mairie de la Rochelle

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © SDIS 17

La moitié de l’historique bâtiment de la mairie de La Rochelle est partie en fumée. Six lances à incendie, trois grandes échelles avaient été mobilisées et une soixantaine de pompiers du SDIS a maîtrisé le sinistre. Les dégâts sont considérables, mais sans victime, ni préjudice pour nombre d’œuvres d’art sauvées par le personnel municipal et les pompiers. François Hollande s’est rendu, lundi, «en ami de La Rochelle» dans la mairie pour constater l’ampleur des dégâts. Il a promis une aide de l’Etat

- © SDIS 17

150 personnes travaillent dans ce bâtiment de l’hôtel de ville. 83 seront «relogées» dans des annexes du centre-ville pour la continuité du « service public municipal.» Les premiers travaux d’étayage et de déblaiement ont été entrepris dès le week-end. L’expertise a aussi débuté pour déterminer l’origine de l’incendie et le montant des dégâts. Les premières sommes font état de plusieurs millions d’euros et de trois ans de travaux pour «une remise en état.» C’est en tout cas un motif de visite très fréquenté en plus du Vieux port.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui