L'Agriculteur Charentais 14 novembre 2013 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

Innovation - Transporter les bouteilles autrement

Yves-Laurent Svarc participera au prochain Sitevi à Montpellier, pour promouvoir le Transbottle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Yves-Laurent Svarc présentera au Sitevi les différents produits Transbottle.
Yves-Laurent Svarc présentera au Sitevi les différents produits Transbottle. - © AC

Parmi les dix entreprises charentaises maritimes (lire encadré) présentes au salon international des filières vigne-vin, fruits-légumes et oléiculture, du 26 au 28 novembre, la jeune entreprise de Bagnizeau, (près de Matha), Transbottle proposera aux milliers de visiteurs attendus à Montpellier, son innovation. 

Exit la glacière, bonjour Transbottle
Yves-Laurent Svarc est à l’origine de cet accessoire. Son idée, il l’a eu au cours de reportages qu’il a réalisés pour la chaîne China Food TV. «J’ ai travaillé en tant qu’éducateur de vin pour une télé chinoise et également en tant que consultant pour une maison de vente aux enchères chinoise. Avec les équipes de TV, on a voyagé dans le monde entier dans les vignobles, dans les domaines, dans les châteaux, on a tourné dans les salons comme Vinexpo, ProWein. J’ai remarqué que transporter du vin était toujours un problème.» raconte le président de la société créée en décembre 2012. Exit donc, la glacière bleue isotherme et le carton que l’on transporte sous le bras, exit le diable sur lequel on dépose plusieurs cartons !

lire la suite dans notre édition du 15 novembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui