L'Agriculteur Charentais 05 février 2015 à 08h00 | Par Laetitia Bobin

Installation : L’instruction des dossiers installation revue

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le CRIT, Comité Régional Installation Transmission s’est réuni le 23 décembre afin de revoir ses missions et sa composition. Il doit désormais recueillir l’avis des professionnels et des organismes agricoles sur la politique de l’installation et de la transmission en agriculture et instruire les dossiers de demande d’attribution de la DJA. Les Jeunes Agriculteurs Poitou-Charentes avaient déjà émis des réserves concernant ce fonctionnement lors du dernier CRIT. Une organisation plus simple et plus fluide aurait été possible, notamment au travers des CDOA économiques, qui vont quand même se réunir ! La présence des services de la Région aurait permis de valider les dossiers en une seule fois…Concernant sa composition, au vue de ses nouvelles prérogatives elle est primordiale.La profession au travers du CAF (Conseil Agricole Français) a émis des propositions de composition du CRIT. La décision d’octroi des aides à l’installation doit se faire avec des élus professionnels, dans leur représentativité officielle, leur analyse donne un avis objectif, efficace et local sur la viabilité, la vivabilité et la durabilité du projet.

Lire la suite dans notre édition du 6 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).