L'Agriculteur Charentais 23 février 2017 à 08h00 | Par MSA

Internet : Pass’agri, le guide des aides proposées par la MSA

La MSA des Charentes lance Pass’Agri, un guide en ligne pour s’informer sur les aides et les dispositifs d’accompagnement personnalisés dans le cadre de la crise agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MSA

Tout agriculteur confronté à une crise agricole peut se connecter sur le site internet de la MSA des Charentes pour consulter le module Pass’Agri. La MSA souhaite, en centralisant les informations et recours possibles contenus dans ce module, mieux guider et orienter ses adhérents en difficulté pour leur permettre de solliciter les aides auxquelles ils ont droit.

Pass’Agri : un outil d’information
La MSA note parfois une méconnaissance des assurés agriculteurs des droits auxquels ils peuvent prétendre et des dispositifs d’accompagnement existants. D’où l’idée de créer un outil pour les aider.
En parallèle, le lancement de Pass’Agri s’inscrit logiquement dans la démarche de dématérialisation engagée par la MSA, via le développement de ses services en ligne. L’objectif principal est de permettre à ses assurés agriculteurs d’obtenir une information personnalisée, adaptée à leur situation.

Les atouts de Pass’Agri
Accessible à tout moment et régulièrement actualisé, Pass’Agri recense les dispositifs financiers proposés par la MSA, ses réseaux de soutien, les prestations sociales accessibles en cas de baisse de revenus et les solutions possibles pour réfléchir à son avenir professionnel. Le guide présente l’ensemble des aides MSA. Il suffit simplement à l’agriculteur de se connecter sur le site de la MSA, à la rubrique exploitant/ soutien aux agriculteurs, ou d’y accéder, via un navigateur internet, en tapant msa.fr/pass-agri.

Priorité à la personnalisation de l’information
Pass’Agri oriente ensuite l’adhérent vers les pages web correspondant à sa situation, et détaillant les conditions d’accès à l’aide choisie et les contacts locaux/ou nationaux à solliciter pour en bénéficier. Il indique également une partie des dispositifs proposés par les partenaires de la MSA.

Un parcours d’accompagnement en 4 temps
Adapté aux différentes situations des agriculteurs en difficulté, quatre temps distincts structurent Pass’Agri :
- Mon activité professionnelle : cette rubrique, principalement dédiée aux exploitants et aux employeurs agricoles, liste une palette d’aides pour répondre à un besoin de trésorerie et gérer une situation d’urgence.
- Mes droits : ce volet recense et présente les aides proposées par la MSA. En cas de baisse de revenus, les adhérents peuvent bénéficier de nouvelles prestations sociales pour surmonter un quotidien devenu difficile sur le plan matériel. On y retrouve notamment : les «Rendez-vous prestations», rencontres avec la MSA qui permettent de faire un point sur sa situation et de détecter les droits sociaux potentiels non ouverts ; la Prime d'activité, le rSa, la CMU-C et l’aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS), mais également des accompagnements spécifiques aux exploitants agricoles tels que le dispositif de «retraite progressive» et l’aide exceptionnelle «Se faire remplacer pour souffler» …
- Mes soutiens : les collaborateurs et les élus MSA sont mobilisés, depuis de nombreuses années, pour apporter un soutien indispensable aux personnes en difficulté (situations de stress, burn-out, dépression …). Ce volet décrit la dynamique MSA de prévention de risques psycho-sociaux mise en place pour aider des familles en difficulté. Cette rubrique présente donc les actions sur le terrain, sans oublier, la plateforme téléphonique Agri’écoute, la médiation familiale,…
Mes projets : cette rubrique vise à favoriser l’accompagnement économique et social personnalisé. Objectifs : anticiper et favoriser la sortie de crise, aider à la remobilisation ou favoriser la reconversion professionnelle des ressortissants agricoles. Cette rubrique inclut les initiatives et formations MSA (Avenir en soi), comme celles assurées par ses partenaires (Vivea, Chambre d’Agriculture, Fafsea…).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Il s’agit de la quantité de blé tendre attendue à l’issue de la moisson 2018, proche de celle de l’an dernier et légèrement supérieure à la moyenne de la période 2013/2017. Le blé dur, en revanche devrait voir sa production baisser de 12,2 %, en raison d’un rendement passant de 55,9 à 51,8 qx et d’une baisse des surfaces cultivées.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui