L'Agriculteur Charentais 26 mai 2016 à 08h00 | Par MSA

Internet : Régler ses factures en ligne en toute sécurité

Le télérèglement, un service internet pour les professionnels agricoles

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Parmi ses différents services en ligne, la MSA donne la possibilité aux professionnels agricoles, qu’ils soient chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole, de régler leurs factures, cotisations et contributions sociales, en ligne avec le télérèglement.

Un service sûr et rapide
Le télérèglement permet aux professionnels agricoles d’effectuer le règlement de leurs factures, en toute sécurité, à partir de leur espace privé. Ce service est accessible jusqu’à 23 heures, le jour de la date limite de paiement et permet de conserver un historique du paiement et des factures.

Vous souhaitez opter pour le télérèglement
Pour utiliser le télérèglement, il est nécessaire, au préalable, de s’inscrire sur le site www.msadescharentes.fr pour demander le rattachement d’un compte bancaire. Pour ce faire :
1- se connecter à son espace privé (exploitant ou entreprise)
2- cliquez sur la rubrique «Mes services pro en ligne»
3- accédez au service «gérer mes comptes de télérèglement».
Une fois cette démarche effectuée et les coordonnées bancaires enregistrées par la MSA des Charentes, le professionnel agricole pourra, à chaque réception de facture, choisir de régler ses factures via le service en ligne «régler mes factures».

Une assistance internet
En cas de difficulté lors de votre connexion ou pour utiliser le service en ligne dans votre espace internet privé, une assistance téléphone gratuite est à votre disposition du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h.
Appelez le 09 69 39 91 17.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
15
Quinze des 29 projets agricoles déposés par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ont d’ores et déjà été jugés «éligibles» à la signature de conventions d’occupation précaire (COP), a annoncé le 14 mai le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert. Pour les autres projets, «nous avons encore besoin de temps pour continuer à les examiner», soit en raison de dossiers incomplets, soit du fait de conflits d’usage avec d’autres exploitations agricoles, a ajouté le ministre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui