L'Agriculteur Charentais 22 août 2013 à 10h08 | Par l'Agriculteur Charentais

Irrigation - Série de restrictions ou d’arrêts

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Sur l’Aume Couture, le taux de répartition hebdomadaire du volume maximal autorisé pour les irrigants sur le bassin de l'Aume-Couture, est fixé à 9 %  à compter du 20 août 2013 à 8 heures jusqu'au 27 août 2013, à 8 heures.Sur les bassins du Né, de la Seudre, de la Seugne, du Curé et du Mignon ayant franchi les seuils d'alerte, à compter du jeudi 22 août, 8 heures :Bassin du Né : Franchissement du seuil d'alerte d'été, diminution de 30 % du volume hebdomadaire prédéfini.  Bassin du Curé : Franchissement du seuil d'alerte d'été, mise en place d'une adaptation des prélèvements par l'établissement public du Marais Poitevin (EPMP) en tant qu'organisme unique de gestion collective (OUGC) à travers le protocole de gestion conclu le 22 avril 2013 entre l'EPMP et les chambres d'agriculture de Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vendée. Bassin de la Seudre : Franchissement du seuil d'alerte d'été, mise en place d'une réduction de 12 % du volume autorisé restant au 11 juin. Bassin de la Seugne : Franchissement du seuil d'alerte d'été, mise en place d'une réduction de 7 % du volume autorisé restant au 11 juin. Bassin du Mignon : Franchissement du seuil d'alerte renforcé d'été, réduction de 50 % des volumes hebdomadaires autorisés, tels que définis par l'établissement public du Marais Poitevin (EPMP) en tant qu'organisme unique de gestion collective (OUGC) à travers le protocole de gestion conclu le 22 avril 2013 entre l'EPMP et les chambres d'agriculture de Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vendée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui