L'Agriculteur Charentais 04 septembre 2014 à 08h00 | Par Laurence Guilemin

JA 17/ AFDI Poitou-Charentes : Une expérience enrichissante pour tout le monde

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Agathe Henry, animatrice Afdi Poitou Charentes, Karine Labat, animatrice JA 17 Djimadoum Odingar, Luc Raimond, vice-président Afdi 17 et Jean-Marc Martin.
Agathe Henry, animatrice Afdi Poitou Charentes, Karine Labat, animatrice JA 17 Djimadoum Odingar, Luc Raimond, vice-président Afdi 17 et Jean-Marc Martin. - © AC17

La question des modèles agricoles et de l’agriculture familiale en particulier sont des thèmes chers à Jeunes Agriculteurs (JA) et Agriculteurs français et Développement international (Afdi). Le partenariat JA/Afdi a permis plusieurs voyages d’échanges entre jeunes agriculteurs. Après les JA français à l’étranger ce sont des jeunes agriculteurs de tous les continents qui sont arrivés en France il y a peu de temps pour connaître les réalités des exploitations françaises.Ces agriculteurs passent 10 jours auprès de leurs homologues français, une occasion pour eux de découvrir les techniques et de  l’organisation de la profession agricole française, avant de se rendre à Bordeaux le 4 septembre prochain pour assister au premier sommet international des jeunes agriculteurs organisé depuis plus d’une décennie. Ils y rejoindront une soixantaine de représentants de pays étrangers venus participer à ce sommet.
Entre étonnement et surprise Premier voyage en France pour Djimadoum Odingar, arrivé à Paris, le 22 août. Ce tchadien a passé huit jours dans les Deux-Sèvres chez des jeunes agriculteurs, puis direction la Charente Maritime pour quatre jours du 31 août au 3 septembre. Ensuite, il a participé ce jeudi au sommet international à Bordeaux. Jean-Marc Martin, agriculteur à Crazannes l’a accueilli sur son exploitation de polyculture élevage.


Lire la suite dans notre édition du 5 septembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
15
Quinze des 29 projets agricoles déposés par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes ont d’ores et déjà été jugés «éligibles» à la signature de conventions d’occupation précaire (COP), a annoncé le 14 mai le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert. Pour les autres projets, «nous avons encore besoin de temps pour continuer à les examiner», soit en raison de dossiers incomplets, soit du fait de conflits d’usage avec d’autres exploitations agricoles, a ajouté le ministre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui