L'Agriculteur Charentais 10 décembre 2015 à 08h00 | Par JA17

JA17 : Mobilisés pour sauver les terres

En novembre, des jeunes agriculteurs ont dénoncé, par une action sur le canton de Saintes, la perte du foncier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les jeunes agriculteurs du canton de Saintes, en action, le 24 novembre.
Les jeunes agriculteurs du canton de Saintes, en action, le 24 novembre. - © JA17

Mardi 24 novembre, les JA  du canton de Saintes ont mené une action afin de sensibiliser autant les politiques que le grand public à la perte du foncier agricole, premier outil de travail des agriculteurs et condition sine qua non à l’installation des jeunes. «Jeunes Agriculteurs a déclaré le mois de novembre «mois du foncier agricole». La préservation du foncier est un thème qui est cher à notre syndicat. Chaque année, 70 000 hectares de surfaces agricoles sont perdus, soit l’équivalent d’un département tous les 7 ans !  La question du foncier agricole est préoccupante pour notre agriculture mais aussi pour notre alimentation. En effet, ces terres agricoles sont nécessaires à l’indépendance alimentaire de la France, mais aussi au dynamisme des territoires et au maintien de la biodiversité.

Lire la suite dans notre édition papier du 11 décembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
46,7 millions
Dans une publication, Agreste annonce que d’après les estimations établies le 11 octobre, la production viticole s’élèverait en 2018 à 46,7 millions d’hectolitres. Elle serait donc supérieure de 27 % à la production de 2017, et de 6 % à la moyenne quinquennale. La production nationale a été revue à la hausse par rapport aux prévisions du mois d’août qui établissaient la récolte à 46,1 Mhl.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui