L'Agriculteur Charentais 15 mars 2018 à 14h00 | Par Bernard Aumailley

Jeunes Agriculteurs 17 : Paysans de la terre et paysans de la mer, même combat : l’eau

Actions passées, revendications, mais aussi propositions pour faire de la gestion de l’eau, une gestion commune.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cédric Tranquard, Jacques Lépine, Charlotte Rhône, Benoît Durivaud, Jean-Philippe Chollet.
Cédric Tranquard, Jacques Lépine, Charlotte Rhône, Benoît Durivaud, Jean-Philippe Chollet. - © AC

Souvent iconoclaste par essence, l’assemblée générale des JA 17 s’est aussi faite constructive. Au détour des actions 2017, les JA ont décrié les attitudes de l’administration, lentes, contradictoires dans certains dossiers, tout en ménageant les critiques auprès du DDTM, Jean-Baptiste Millecamps. Un DDTM qui fera applaudir les JA pour leur dynamisme… et les agents de son administration. Une première dans une assemblée JA. Ils se font acerbes lorsqu’il s’agit de dénoncer les «vautours», les retards de paiement, la fourniture d’ingrédients à la restauration collective.
Constructifs, ils le sont lorsqu’en posant le thème de l’utilisation de l’eau dans le département. Ils pariaient sur des «convergences» possibles.

Lire la suite dans notre édition papier du 16 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
6 428
Selon l’estimation de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique (Orab), pour 2018, les chiffres laissent présager une croissance du nombre d’exploitation bio en Nouvelle-Aquitaine. D’ici la fin de l’année entre 1 100 et 1 200 nouveaux engagements (936 au 1er octobre) devraient être comptabilisés. Ce qui ferait un total de 6 428 exploitations bio.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui