La Creuse Agricole 07 novembre 2018 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

L’adaptation au changement climatique, c’est maintenant

Alors que la sécheresse s’éternise dans bon nombre de départements, les responsables agricoles du Massif central, réunis à Saint-Flour, ont fait un point d’étape sur le projet AP3C.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le ministre de l’Agriculture a été sensibilisé à la démarche menée dans le Massif central.
Le ministre de l’Agriculture a été sensibilisé à la démarche menée dans le Massif central. - © Sidam

À l’ordre du jour de la dernière réunion de la Copamac-Sidam, de nombreux sujets : la loi alimentation, l’état d’avancement des recherches sur la lutte contre les campagnols terrestres, le projet Valomac concrétisé par le lancement de la marque alt. 1886 au dernier Sommet de l’Élevage, la PAC post 2020… Mais également, un point d’étape sur l’initiative AP3C, comprenez : adaptation des pratiques culturales au changement climatique. Porté par le Sidam en   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Creuse Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
50 000
La Turquie importe, notamment de la viande bovine (80 % sous forme de bovins maigres et 20 % en bovins finis) pour combler ses besoins sur le marché intérieur. Le pays se place ainsi au 2ème rang mondial des importateurs de bovins, juste derrière l’Union européenne (dans son ensemble). Mais la récente dévaluation de la livre turque fait ralentir ces importations. La France fournissait jusqu’ici 50 000 bovins par an, dont 20 900 broutards (partiellement issus de Poitou-Charentes).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui