L'Agriculteur de l'Aisne 19 septembre 2017 à 08h00 | Par Actuagri

L’interdiction du glyphosate mettrait fin à l’agriculture de conservation des sols

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Malheureusement, l’agriculture de conservation des sols, comme d’autres systèmes, est menacée par des décisions politiques idéologiques. On ne doit pas prendre de décisions sans connaître le dossier et pire, quand ces décisions vont à l'inverse de ses propres convictions.
Malheureusement, l’agriculture de conservation des sols, comme d’autres systèmes, est menacée par des décisions politiques idéologiques. On ne doit pas prendre de décisions sans connaître le dossier et pire, quand ces décisions vont à l'inverse de ses propres convictions. - © l'agriculteur de l'Aisne

Si la France décide d’interdire le glyphosate, herbicide dont la ré-autorisation doit être votée le 6 octobre à Bruxelles, certaines pratiques vertueuses comme l’agriculture de conservation des sols pourraient disparaître au détriment de l’environnement et de la biodiversité. Frédéric Thomas pratique une agriculture de conservation des sols. Cette agriculture prône le développement de la biodiversité sans déstructuration du sol notamment grâce au semis direct sous couvert. Après la moisson,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur de l'Aisne

Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).