L'Union Agricole 13 septembre 2018 à 12h00 | Par Laurence Geffroy

L'Oplase inquiète pour son prix du lait, le plus bas de Normandie

C'est la douche froide pour les 422 producteurs de lait adhérents à Oplase livrant à Eurial ultra frais.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux-cents producteurs seinomarins livrent le site Gruchet-le-Valasse d'Eurial.
Deux-cents producteurs seinomarins livrent le site Gruchet-le-Valasse d'Eurial. - © © Stéphane Leitenberger

A l'annonce de leur prix de septembre, 315,272 euros dans l'Est et 313,75 euros dans l'ouest, les producteurs de lait adhérents à l'organisation des producteurs de lait Seine et Est* (Oplase) sont inquiets. « Alors que la plupart des régions viennent de subir une période de sécheresse, qu'une préoccupation s'installe sur le manque de nourriture pour les mois à venir, le prix du lait s'en mêle. Un léger mieux en début d'année laissait espérer une année comparable à 2017 voire plus...   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
+ 6,7 %
Les surfaces régionales en oléagineux Progressent de 6,7 % par rapport à 2016-2017. D’après Agreste Nouvelle Aquitaine, qui a établi un premier bilan 2018, «Ce sont essentiellement les départements du nord de la région qui portent cette hausse : Vienne (+ 17, 5%), Deux-Sèvres (+ 8 %) et Charente-Maritime (+ 7,6 %).»

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui