L'Agriculteur Charentais 23 novembre 2017 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

La fléole des prés, une espèce fourrage très productive

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © GNIS

Son démarrage en végétation est tôt en saison. En hiver doux, elle peut même pousser. De plus, la fléole des prés est très tardive. C'est à dire que la plante épie tardivement. C'est un atout pour l'éleveur car cette longue souplesse d'exploitation va leur permettre de sécuriser son organisation d'exploittion de l'herbe.

Lire la suite dans l'édition du vendredi 24 novembre 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui