L'Agriculteur Charentais 26 juin 2014 à 10h31 | Par YC

La FNSEA a manifesté le 24 juin contre l’excès de normes

La FNSEA manifestait, le 24 juin, contre l’accumulation des règlementations qui nuisent à la production agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © VR

La FNSEA et ses associations spécialisées ont prévu des mobilisations, le 24 juin, contre l’excès de normes en agriculture. Le syndicat veut adresser un «carton jaune» au ministre de l'Agriculture, explique Dominique Barrau, secrétaire général. «On nous a promis une simplification administrative, mais on invente des mesures qui freinent l'activité agricole, et dans le même temps on négocie un accord de libre-échange avec les USA, qui ne produisent pas avec les mêmes normes sociales et environnementales», développe-t-il.

Les ministres minimisent
Problème majeur mis en avant par la FNSEA, une distance d’épandage des produits phytosanitaires par rapport aux habitations que voudrait imposer le gouvernement. Ce a quoi Stéphane Le Foll et Ségolène Royal, ministres de l’Agriculture et de l’Environnement, ont répondu par un communiqué du 19 juin : «Il n’a jamais été question d’interdire l’utilisation des produits phytosanitaires à 200 mètres des habitations ce qui concernerait une grande partie de la surface agricole nationale», affirment-ils. Les ministres veulent mettre en place des «mesures de protection destinées à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité de certains lieux sensibles : les écoles, les crèches et les bâtiments de soins comme les hôpitaux ou les maisons de retraites», précisent-ils. Ces mesures de protection envisagées autour de ces bâtiments «sont variées : haies, buses anti-dérives, dates et horaires d’utilisation des produits, etc. En l’absence de mesure de protection adaptée, une distance minimale d’utilisation sera à respecter», développent les ministères.

Lire la suite dans notre édition du 27 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui