L'Oise Agricole 20 octobre 2017 à 10h00 | Par Actuagri

La Russie bientôt exportatrice de viande porcine?

La Russie a longtemps été un marché important pour la viande de porc européenne. Aujourd’hui, son développement est extrêmement rapide, surtout depuis l’embargo.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Même si l’embargo était levé, la Russie ne serait plus tributaire des importations venant d’Europe, qui soutenaient les prix européens.
Même si l’embargo était levé, la Russie ne serait plus tributaire des importations venant d’Europe, qui soutenaient les prix européens. - © Réussi sa / Claudine Gérard

Malgré la situation économique difficile, la production porcine russe a augmenté ces cinq dernières années de 800 000 t, soit + 24 %. Les importations de viandes porcines ont chuté sur la même période au quart de ce qu’elles étaient. Avec un recul de la demande intérieure, le taux d’autosuffisance approche les 100 %. Il devrait être atteint dès 2019 ou 2020. L’État russe, en liaison avec des investisseurs russes et étrangers, en sont les principaux moteurs. Leurs   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
2 000
En Nouvelle Aquitaine, 2 000 éleveurs seraient impactés par la réforme de la carte des zones défavorisées en ne bénéficiant plus de l’ICHN, ce qui représenterait pour ces exploitations, une perte nette de 15 ME par an. En 2016, 11 500 éleveurs ont bénéficié de cette indemnité pour un montant total de 92 ME. Ils représentent plus de 20 % des bénéficiaires.