L'Agriculteur Charentais 19 novembre 2015 à 08h00 | Par l'Agriculteur Charentais

Lait : Discussion et prospective

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Mercredi, à Surgères, se tenait une discussion sur la conjoncture entre producteurs et dirigeants de la coopérative Terra Lacta. Cette coopérative devrait aussi se séparer d’une usine de la SLVA ( société laitière des volcans d’Auvergne) ex Toury, à Saint Bradan (22) où l’on fabrique de la crème, des laits de consommation et des jus de fruits. La réorganisation a été proposée aux salariés : obsolète, sans investissements depuis 8 ans, le lait transféré à Theix (63), le jus de fruit abandonné, transferts des personnels volontaires pour l’Auvergne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Le chiffre de la semaine
80 000 téc
Selon une estimation de l’Institut de l’élevage (Idele), datée de septembre 2016, ce ne sont pas moins de 80 000 tonnes équivalents carcasses (téc) supplémentaires qui devraient arriver sur le marché européen, sur les six derniers mois de l’année de 2016 par rapport à 2015. D’après l’Idele, la hausse des tonnages abattus en France, Allemagne, Royaume-Uni, Irlande, Pays-Bas, Pologne, Belgique et Danemark, «atteindrait +30 000 téc par rapport à 2015 au 3e trimestre (soit +7%/2015) et +50 000 téc au 4e trimestre (soit +10%/2015) ».