12 septembre 2013 à 11h15 | Par Actuagri

Lait - Les producteurs souhaitent une nouvelle revalorisation du prix

La FNPL considère que la revalorisation du prix du lait amorcée au printemps dernier doit se poursuivre jusqu’à la fin de l’année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Atteindre une moyenne de 340 à 350 €/1000 litres.
Atteindre une moyenne de 340 à 350 €/1000 litres. - © E.Bignon

«Les marchés sont là, il est nécessaire d’envoyer des signes aux producteurs», insiste Thierry Roquefeuil, le président de la Fédération nationale des producteurs de lait, pour la rentrée syndicale 2013. Après avoir engrangé 25 euros d’augmentation du prix du lait au deuxième trimestre, il considère que les entreprises devraient faire un nouvel effort d’ici la fin de l’année. «Nous devrions atteindre un prix économique sur l’année de 340 à 350 €/1000 litres en moyenne sur l’année 2013», explique  pour sa part Patrick Ramet, premier vice-président du syndicat. Une telle revalorisation permettrait de couvrir les coûts de production et serait en phase avec le marché des produits laitiers. Actuellement, le marché de la poudre à l’international est bien orienté, les exportations de produits laitiers sont soutenues et les industriels ont obtenu des revalorisations des tarifs auprès de la grande distribution de 12 % entre octobre 2012 et juillet 2013. Conclusion : les transformateurs devraient poursuivre le mouvement amorcé au printemps. Il manquerait encore 2 à 5 euros/1000 litres pour atteindre l’objectif souhaité.

Lire la suite dans notre édition du 13 septembre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
- 10 %
Malgré une superficie de culture de pommes de terre en hausse de 5 000 hectares en France cette année, la production a reculé de 9,6%, à 5,85 millions de tonnes, contre 6, 47 millions l’an dernier La production a fortement baissé en Picardie (-10,6%), dans le Nord Pas de Calais (-11,6%), en Alsace (-19,9%) et surtout en Haute Normandie (-25,9%). Ces chiffres concernent la pomme de terre dite de conservation, c’est-et pomme de terre industrielle.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui