L'Agriculteur Charentais 19 mars 2015 à 08h00 | Par Bernard Aumailley

Larguez les amarres ! L’Hermione embarque du cognac

Le bateau historique de La Fayette charge avant son départ pour l’Amérique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Elle sera sur tous les médias dans moins d’un mois : l’Hermione part pour l’Amérique le 18 avril prochain. La célèbre réplique du bateau de Gilbert du Motier, marquis de La Fayette prendra après 18 ans de construction et de mises au point la mer, traversera l’Océan Atlantique pour parader dans les ports américains et canadiens, fin juin et début juillet. Jusqu’à faire une entrée triomphale dans la baie de New York, le 4 juillet. Et vendredi dernier, l’embarquement de deux barriques Hennessy dans les cales du navire avait quelque chose d’émouvant. Sous œil attentif des 50 stagiaires marins, triés sur le volet, sous la conduite experte des 20 membres de l’équipage, voir les barriques passer du quai rochelais au noir des cales, avait un avant-goût de départ. De plus Jane Hartley, ambassadeur des Etats-Unis surveillait elle aussi la manœuvre délicate aux côtés de la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal et surtout Bernard Peillon, le pdg de Hennessy, fier que ces barriques alimentent la gazette. Elles seront vendues aux enchères outre-Atlantique au profit d’œuvres caritatives. Un happening bien calculé, alors que la célèbre maison de négoce cognaçaise fête ses 250 ans.

Lire la suite dans notre édition du 20 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le chiffre de la semaine
60 %
Au 1er mai, 60 % des nappes phréatiques affichent un niveau modérément haut à très haut, 21 % modérément bas à très bas, 19 % dans la moyenne, indique le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières), soulignant une «recharge efficace» grâce aux pluies de début 2018.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui