L'Agriculteur Charentais 30 novembre 2017 à 08h00 | Par BA

Le gibier se nourrit de l’engrais vert des vignes

Le faisan, la perdrix ou le lièvre deviennent les hôtes des vignes, à la fois garde-manger et camouflage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Explications autour de Damien Couvidat (Caussade) et Jean-François Ecalle (Ocealia)
Explications autour de Damien Couvidat (Caussade) et Jean-François Ecalle (Ocealia) - © BA

Tout allier n’est pas facile  : moins d’intrants dans les vignes, aménager des couverts végétaux pour que le gibier y trouve son compte, trouver le temps et la technique culturale et le bon dosage de variétés. C’est ce mix que la fédération des chasseurs de Charente-Maritime et le groupe coopératif Océalia présentaient, vendredi 3 novembre, à Blanzac les Matha devant une centaine de viticulteurs, à la fois en salle et dans les rangs de vignes.

Lire la suite dans l'édion du vendredi 1er décembre 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Le chiffre de la semaine
46,7 millions
Dans une publication, Agreste annonce que d’après les estimations établies le 11 octobre, la production viticole s’élèverait en 2018 à 46,7 millions d’hectolitres. Elle serait donc supérieure de 27 % à la production de 2017, et de 6 % à la moyenne quinquennale. La production nationale a été revue à la hausse par rapport aux prévisions du mois d’août qui établissaient la récolte à 46,1 Mhl.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui