L'Agriculteur Charentais 01 mars 2018 à 14h00 | Par Bernard Aumailley

Le marais de Brouage expérimente

Un rapport l'affirmer : il fallait trouver les voies de la préservation des zones humides par l'élevage extensif. Deux intercommunalités se sont portées candidates.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Brouage, sa citadelle, son ancien port, ses marais... la carte postale, aussi attirante soit-elle, ne peut pas être immuable. Derrière le tableau idyllique que peuvent en dresser les milliers de touristes qui traversent, transitent, vivent des hommes et des femmes, ces maraîchins que l'histoire a enracinés là, ou posé, venus des terres hautes. Après la publication du rapport sur la préservation de l'élevage extensif par le CGAAER, en juillet dernier, cette «terre» là a été retenue pour servir d'expérimentation sur ce qui pourrait être une aide marais nouvelle formule. Pas ICHN, pas MAEc, mais mieux, plus adaptée.

Lire la suite dans notre édition papier du 2 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'Agriculteur Charentais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

6 brève(s) » voir toutes
Le chiffre de la semaine
35
C'est en moyenne le poids en kilo de fruits frais achetés par ménage entre janvier et mai dernier. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, les achats en volume de fruits frais des ménages français pour leur consommation à domicile (3 543 kg pour 100 ménages) sont en légère diminution par rapport la même période en 2017 (- 2  %) ainsi que par rapport à la moyenne triennale (- 3 %).